grillLE COLLÈGE UNIQUE SUR LE GRIL
QU’EST-CE QUI RISQUE DE CHANGER POUR LES ÉLÈVES ET POUR LES PROFS ?
D’ACCORD … PAS D’ACCORD …
L’AVIS DE NOS COLLÈGUES

 

 

Le Snec-CFTC ainsi que les autres organisations syndicales ont été conviées mercredi 18 mars au ministère rue de Grenelle pour faire le point sur la réforme du collège. Un projet de grille horaire des cycles 3 et 4 nous a été présenté (voir ci-dessous). Il nous a bien été précisé qu’à ce jour rien n’était définitif.

 tableau
 legende

Le Snec-CFTC a d’ores et déjà alerté le MEN sur les questions suivantes :

  • les moyens,
  • la charge de travail,
  • la formation continue des enseignants en équipe pendant l’année scolaire 2015-2016,
  • la problématique des langues, des sciences et de la technologie
  • l’enseignement pratique interdisciplinaire avec l’autonomie des établissements, le conseil pédagogique …
  • l’évaluation.

Depuis un peu plus d’une semaine, les médias font état de l’avancement de cette réforme et les articles ne manquent pas (cf le café pédagogique par exemple). Mais vous, qu’en pense-vous ? D’accord, pas d’accord ? Sur quels points? Qu’en disent vos collègues? Y a-t-il des éléments qui vous surprennent ? Votre avis nous intéresse.

 

27 Responses to LE COLLÈGE UNIQUE SUR LE GRIL

  1. petiteau dit :

    Qu’en est il des classes bilingues (anglais/allemand) et des sections européennes? Les professeurs d’allemand craignent de perdre beaucoup d’heures voire leur contrat . L’instauration des classes bilangues a sauvé l’enseignement de l’allemand; Cette nouvelle réforme annonce sa mort. Que vont devenir les projets d’établissement comme les échanges scolaires ou la préparation des élèves à la certification en langue allemande?Comment allons nous récupérer « ces heures perdues » au niveau 6 ème?
    . Nous sommes vraiment inquiets pour nos postes.
    Merci pour vos réponses.

    • Manuel dit :

      Moi je viens de tomber sur ce blog. Apparemment les gens qui y participent sont des profs. J’ai regardé avec attention les articles de presse qui traitent du sujet et je ne comprends pas certains commentaires qui y sont postés. Pourquoi tant de profs de langues (j’en suis une) qui parlent de pertes d’heures, de contrats etc. Mais où voyez-vous ça?
      J’ai encore lu cet article du monde. Le monde quand même!Donc c’est quand même pas n’importe quoi!
      http://www.lemonde.fr/education/article/2015/04/09/les-futurs-horaires-du-college-2016_4612615_1473685.html
      Eux disent qu’il y aura plus de langues!Ou alors c’est que les gens ici ne savent pas lire! Merci de m’avoir lu. Avez-vous compris?

      • Marianne dit :

        Tout va vite et le Ministère a corrigé sa copie depuis la transmission de ce tableau car la LV1 est restée à 4h par semaine contre les 3h initialement prévues. C’est « moins pire » mais il demeure que les établissements bilangues sont malheureusement toujours condamnés car toujours considérés comme élitistes ce qui est un non sens

  2. Vanessa dit :

    Bonjour,
    Après avoir lu tout et n’importe quoi sur cette réforme, j’ai pris le temps de lire en détail le projet. De plus je viens de voir que l’horaire de la LV1 en 6e était passé de 3 à 4h. Je ne comprends vraiment pas pourquoi certains syndicats s’agitent et que des enseignants craignes pour leur matière. Moi je suis prof d’allemand en collège et je sais qu’il y aura plus d’heures disponibles puisque la LV2 est étendue à tous les élèves de 5e Alors que pour le moment dans mon collège, la classe bi-langues n’accueille que 32 élèves et que de toute manière il n’y a pas de classe euro chez moi (collège de ville défavorisé)Je lis aussi qu’il y aura moyen de faire de l’allemand en EPI. C’est donc tout bénef pour les profs de LV. Je ne comprends pas pourquoi il y a des profs d’allemand qui s’inquiètent. D’ailleurs ont-ils lu le projet?

    • Dubosc nathalie dit :

      Effectivement je pense que tu es victime de la désinformation , il faut que tu ailles hyper vite sur ta boîte académique et lire tous nos échanges entre professeurs d’allemand pour que tu te rendues compte de la situation dramatique !!!L’allemand va disparaître si nous ne réagissons pas !! L’heure est grave !Le retour en LV 2 va mettre bcp de collègues ds des situations inacceptables !!
      Bonne lecture et à bientôt ds nos actions !
      Cordi-allemand !
      Nathalie Dubosc

      • Ingrid dit :

        Je suis super heureuse et ne comprends pas du tout inquiétude des profs ici. Mon chef d’établissement m’a contacté pour me dire qu’avec la réforme du collège j’aurai des heures en plus à la rentrée 2016. Super! J’ai lu que dorénavant tous les élèves de 5e auraient une LV2 (Allemand ou Espagnol dans mon collège), ce qu’il m’a confirmé. Je comprends l’inquiétude des profs qui avaient des bi-langues et des euros mais au final c’est le plus grand nombre qui profitera de la réforme. Un peu d’équité dans un monde qui en manque tellement ça ne peut être que positif.

        • misou dit :

          Il est triste que vous n’ayez pas compris que l’allemand disparaît peu à peu de nos écoles ; je suis prof d’allemand et je puis vous assurer que la LV2 allemand a disparu chez nous en 4e ; voilà, disparu tout simplement sans explication du principal. Et que croyez-vous que les parents et les élèves vont choisir comme seconde langue vivante en 5e ???? Faut-il que je vous fasse un dessin ?????????????????????????????

    • walagood dit :

      Quand je vois les fautes d’orthographe « les enseignants craignes »… je crains en effet qu’on manque de l’essentiel : du Français et des maths!!

  3. Laurence dit :

    Moi j’ai cru lire que la LV1 passe de 4h à 3h en 6e et bien je n’ai qu’un mot à dire : c’est une catastrophe. Il faut arrêter de dire qu’en France « on est nul en langue » parce que tout est fait pour qu’on le soit: des classes surchargées, de moins en moins d’heures… Avec 30 élèves (ou plus) par classe on peut faire ce qu’on veut aucun miracle n’est possible!!! Il faut arrêter de nous prendre pour des c…

  4. delphine dit :

    En ce qui me concerne, si les sections européennes disparaissent, je perds mon poste car je suis la dernière arrivée en anglais et que ces heures en collège représentent 1 temps plein… Donc le 19 mai je serai en grève pour la 1re fois de ma carrière.

  5. Georges dit :

    Cette réforme est ridicule et scandaleuse. Tout est absolument déplorable : la manière dont elle est menée, avec une fausse « concertation », les personnes à laquelle elle a été confiée, son fondement (partant d’une étude selon laquelle 70% des élèves s’ennuient, or, voir article de Marianne, cette étude n’aurait été menée que sur un très petit nombre d’établissements et généralise ses conclusions pour toute la France. Le traitement du latin et du grec est scandaleux, les nouveaux programmes de français montrent un véritable mépris pour la culture et le « patrimoine littéraire » au profit de la littérature jeunesse contemporaine et autres « fictions audiovisuelles », « articles de presse scientifiques », etc etc

    • Jacques dit :

      C’est vrai que le latin et le grec c’est l’avenir! Pour les échanges c’est cool.
      Quant au « patrimoine littéraire », cela fait longtemps que vous n’avez pas eu de classes de 6e!
      Si on revenait un peu sur terre, au début du 21e siècle, en France.

      • Marion dit :

        Trop cool ta remarque Jacques. Peut-être que si en France on acceptait d’appeler un chat un chat, on accepterait d’avouer qu’on est nul. A quoi ça sert le latin et le grec au 21e siècle? Je vois déjà un jeune dire à son futur employeur qu’il parle couramment le latin et le grec. Bonjour les dégâts!!! Celui là il est parti pour une longue période de chômage.

        • Kathy dit :

          Je suis surprise de ces messages. La pratique d’une langue morte n’a pas pour but d’être parlée comme une langue vivante ! Elle ne donne en effet pas lieu à des échanges linguistiques! Peut-être peut-on, entre profs responsables, échanger des arguments un peu plus sérieux, pour donner son avis sur leur maintien ou non. Et je ne suis pas prof de lettres ou de langues…

  6. Choquet marie-france dit :

    En tant que professeur de langue,j’aimerais savoir par quelle magie nos élèves vont parvenir au niveau A2 du porto-folio des langues en ayant 2 heures par semaine ?!Car il faut tenir compte en plus des heures effectivement assurées durant l’année scolaire(calendrier des vacances -les ponts- journées pédagogiques-brevets blancs…).
    Autre remarque : les professeurs de LV2 n’ayant pas de LV1 ,plus de bilangue,vont devoir postuler sur 3 établissements pour avoir un temps complet (6×3=18).Voilà des conditions rêvées pour s’investir dans les EPI, proposer des projets, faire partie d’une ou 3 équipe(s)…
    Et administrativement : comment va-t-on établir leurs contrats (minimum 9heures )?
    Et pourquoi s’attaquer aux langues, alors que le problème est ailleurs …Tout professeur qui enseigne en 6ème ne peut pas nier que le nombre d’élèves ayant des difficultés de lecture, d’écriture et de compréhension est en nombre croissant :la faute au collège ? A noter : ces élèves montent d’une classe à une autre avec leurs difficultés .Certains ont eu la chance d’avoir une AVS , mais le quota d’attribution est vite dépassé … Et comble de l’hypocrisie, on s’étonne qu’en 3ème ,ils n’ont pas le niveau.
    Ne devrait-on pas se poser les bonnes questions ? Pourquoi tant de dys (dyslexie-dysphasie-dyspraxie -TDAH-TDC…)?Chercher où cela dysfonctionne et proposer de réelles solutions pédagogiques, s’entourer de personnes compétentes,spécialistes et surtout formées … Or tout cela a un coût !

  7. FLOPARA dit :

    comment se passera l’accompagnement personnalisé (AP)? en classe entière, en demi-groupe ou en petits groupes? En lycée, il y a quatre ans, nous avions 25 élèves en AP. Maintenant, nous en avons 18. Autant dire que ces séances n’ont de personnalisé que le qualificatif!
    Les EPI vont-ils solliciter l’intérêt et l’action des élèves en difficulté? Les IDD des années 2000 ont été abandonnés parce que leur mise en œuvre était difficile et que l’implication des élèves était en dessous des espérances.
    Au passage, combien d’heures matières sont passées à la trappe?

  8. florence dit :

    Je suis prof d’allemand et j’ai bien lu la réforme concernant les LV: c’est la mort annoncée de notre matière!! il faut savoir qu’en France, 90% des germanistes sont issus des séries bilangues (ont donc débuté en 6ème); Seuls 10% des élèves germanistes ont commencé l’allemand en LV2. Si on supprime les sections bilangues, on supprime donc 90% des élèves qui apprennent l’allemand en France. Quand on sait que seulement 15% des élèves français apprennent l’allemand, calculez le pourcentage des futurs germanistes!!!
    De plus, on sait aussi que les collégiens ne résistent pas au rouleau compresseur de l’espagnol pour le choix de la lV2. Ils ne prendront donc pas plus l’allemand en 5ème comme LV2, mais feront comme les copains, Espagnol! je ne parle pas non plus des sections euro qui sont une vraie chance d’approfondir la langue et qui permettent à des élèves même faibles d’augmenter le temps d’exposition à la langue, ce qui les fait obligatoirement progresser!
    J’ai donc fait grève hier pour la 1ère fois de ma vie après 29 ans d’enseignement et j’avoue ne pas avoir bien compris les explications du SNEC: attendons un peu… voyons voir… non! c’est très grave pour nos postes et pour nos enfants!

  9. Grand dit :

    Moi je me demande juste une chose : pourquoi personne ne pense ou ne suggère que des classes généralisées à 20 élèves au lieu de 30 ou 35 permettraient un confort et un meilleur apprentissage pour tout le monde? On peut bien faire toutes les réformes du monde, avec des classes surchargées on ne fera pas de miracles. Mais bien sûr pour des classes avec un nombre raisonnable d’élèves il faudrait plus d’enseignants, donc plus de moyens…

  10. Mauduit dit :

    le snec a signé la réforme, n’a pas appelé à la grève.. Vous avez consulté la base ? je ne m’en souviens pas . Feriez-vous partie des gens qui savent mieux que ceux qui ont les mains dans le cambouis ? En tout cas , cela remet sérieusement en cause la reconduite de mon affiliation ! je suis furieuse , cette réforme réduit en bouillie 20 ans d’investissement dans les classes européennes et bilangues.. N’importe quel professeur de langue sérieux vous dira que non, tout le monde NE PEUT PAS , et ne sera jamais tri-lingue. Donc Globish à tout va ! super !

  11. TOURON dit :

    Bonjour à tous et à toutes,

    Lors de son intervention du 25 septembre 2014 auprès du Conseil Supérieur des Programmes (*), notre Ministre a déclaré : « Vous (le CSP) avez la responsabilité énorme du succès de la logique curriculaire en France. »

    Il est nécessaire de définir clairement ce qu’est un programme rédigé sous forme « curriculaire » ou selon une logique « curriculaire » et ce dès l’Avant-propos de l’actuel projet de programme donc en page 1.

    En effet, l’adjectif « curriculaire » n’existe pas dans la langue française.

    Sauf erreur, il s’agit d’un néologisme qui n’a pas encore été traité par la Commission générale de terminologie et de néologie.

    Il serait également judicieux de justifier ou de rappeler, toujours dans cet Avant-propos, comment cette nouvelle orientation qui est déjà mise en œuvre dans d’autres pays permet de répondre efficacement aux objectifs de la refondation de l’école de la République.

    Voila, belle journée à tous et à toutes.

    Philippe

    (*) http://www.education.gouv.fr/cid82436/intervention-de-najat-vallaud-belkacem-devant-le-conseil-superieur-des-programmes.html

  12. FOLTIER dit :

    Bonjour
    Eh non « curriculaire » n’existe pas, il ressemble à un mot valise avec « cursus » et « circulaire ». C’est d’ailleurs comme cela que les cycles sont construits: les intitulés des domaines sont semblables et dans une logique en spirale. Eh oui, il y a un vrai problème de communication sur la réforme. Il n’y aura sans doute bientôt plus de problème de la LV2 (attendons un peu), ce qui aura disparu in fine, c’est le terme « euro »mais tous les élèves seront en section euro, non? Plus préoccupante est la question de la mise en oeuvre de cette réforme qui portera de beaux fruits si nous pouvons la mettre en oeuvre et ça c’est pas gagné… En effet cette mise en oeuvre suppose des moyens matériels (un environnement informatique ce n’est pas une simple salle multimédia etc.) et des moyens humains: il va peut-être falloir réfléchir à la façon dont se construit notre temps de travail: et si on s’emparait de la question et qu’on réfléchisse à une annualisation?

    • Bertrand dit :

      Ras le bol de l’annualisation. En général ceux qui parlent de ça ce sont les chefs d’établissements, les profs retraités et ceux qui ne sont pas devant élèves. Dans mon établissement il y a même une déléguée syndicale déchargée qui trouve ça génial!

  13. keuer dit :

    Je suis prof de techno et je me pose plusieurs questions:
    – pourquoi supprimer l’heure de labo en techno et la laisser en SVT ? alors qu’en 6° … on travail ensemble … je sais qui préparera et rangera le matériel!
    – toujours en 6°, est-ce qu’un seul prof peut avoir le 4h?
    – comment seront répartis les EPI (heures pour quel prof? heures sup?)
    -Il faut se poser la question pourquoi a-t-on supprimer les IDD et les réinventer quelques années après comme une innovation!

    • FOLTIER dit :

      Bonjour
      pour les heures de vaisselle et de labo ce sera comme à la maison quand on était enfant. Il ne sera pas possible de cumuler les heures sur une seule discipline, le MEN parle d’emploi du temps régulier c’est à dire construit pour donner le même temps à chaque matière. De même pour la répartition des EPI. Les EPI ne sont pas des IDD: ils doivent permettre une sorte de va-et-vient entre les disciplines et les EPI pour répondre aux besoins spécifiques des élèves.

      • Marianne dit :

        Votre commentaire est trop idéalisé car il n’est pas vécu de la même manière selon les académies et la gestion des moyens. Les établissements reçoivent des dotations globales et les moyens sont rarement à la hauteur des besoins réels. Le Chef d’établissement en fera au final ce dont il en voudra. Il est déjà clair que certains vont les capter pour faire de la coordination de niveau et on en entend déjà dire qu’ils n’en auront pas assez… La réalité s’éloigne parfois des beaux schémas théoriques.

  14. FOLTIER dit :

    Je pense que vous confondez l’emploi des IMP et la réforme: si des heures d’enseignement sont détournées pour de la coordination il faudra le signaler car la loi ne le permet pas!!!J’ai déjà vu des détournement de HSA pour rémunérer des heures de coordination, les choses sont rentrées assez vite dans l’ordre. Je suis peut-être idéaliste mais je trouve a contrario que cette réforme nous pouvons nous en saisir et ça c’est assez nouveau. Pa

  15. FOLTIER dit :

    Suite du message: par parenthèse, je ne suis pas une si jeune enseignante…tant mieux si j’ai conservé de l’idéalisme
    En suivant ce lien, je vous invite à écouter cette émission que j’ai trouvé passionnante
    http://www.franceculture.fr/emission-rue-des-ecoles-un-autre-college-est-possible-2015-06-03
    Bien à vous
    Véronique